top of page
Rechercher

3 stratégies pour gérer les comportements inappropriés des enfants, Rigaud Saint-Amour


Gérer les comportements inappropriés des enfants est une tâche cruciale pour les parents, mais elle peut parfois être difficile. Heureusement, le psychologue Matthew R. Sanders et son équipe ont développé des stratégies efficaces pour aider les parents à aborder ces situations avec leurs enfants.


En mettant en œuvre trois de ces stratégies, les parents peuvent favoriser un environnement familial harmonieux et encourager des comportements positifs chez leurs enfants, tout en établissant des limites claires et en favorisant des relations saines avec eux.


Stratégie 1: Établissez des règles de base claires pour les enfants de 3 à 12 ans.


Il est crucial d'avoir entre 3 à 5 règles simples pour guider le comportement des enfants et leur faire comprendre ce qui est attendu d'eux. Les règles doivent décrire les comportements souhaités plutôt que d'interdire des comportements.


Par exemple, imaginons qu'une famille établisse une règle selon laquelle les enfants doivent parler calmement à la maison. Plutôt que de dire « Ne crie pas », les parents encouragent les enfants en disant : « Nous parlons calmement à la maison ».  Ils expliquent que cela aide tout le monde à se sentir bien dans la famille.


Les règles doivent être simples, claires, équitables et appuyées par des conséquences afin de faciliter leur respect par les enfants.

Il est en outre recommandé d'impliquer les enfants dans l'établissement de ces règles familiales, en fonction de leur âge.


Stratégie 2: Utilisez la conversation dirigée lorsqu'une règle est enfreinte par les enfants de 3 à 12 ans.



Cette méthode implique un petit rappel de la règle et une pratique immédiate du comportement attendu. Par exemple, en appelant l'enfant par son prénom, en expliquant calmement le comportement problématique et en pratiquant le bon comportement au moins deux fois, les parents peuvent aider leur enfant à intégrer les règles.


Supposons que Randy, un enfant de 5 ans, oublie la règle de ne pas courir à l'intérieur de la maison. Son parent utilise la conversation dirigée : « Randy, tu es en train de courir dans la maison, tu pourrais te faire mal. Quelle est la règle concernant la façon de se déplacer dans la maison? » Randy répond : « Marcher lentement ».  Le parent dit alors : « Très bien, montre-moi maintenant comment tu peux te déplacer lentement ». Randy pratique la marche lente deux fois et est félicité pour avoir suivi la règle.


Il est donc essentiel de féliciter l'enfant pour avoir suivi la règle correctement. Cette approche renforce les comportements positifs.


Stratégie 3: Utilisez l'indifférence volontaire pour gérer les comportements mineurs des enfants de 1 à 7 ans.


L'indifférence volontaire consiste à ne pas réagir aux comportements inappropriés mineurs qui sont destinés à attirer l'attention. Ignorer les comportements tels que les grimaces ou les bruits déplaisants peut décourager l'enfant de les répéter.


Si un enfant de 3 ans fait des grimaces pour attirer l'attention pendant que ses parents discutent, ces derniers choisissent d'ignorer délibérément ce comportement. Ils continuent leur conversation sans prêter attention aux grimaces de l'enfant. Au fil du temps, l'enfant réalise que ce comportement ne suscite aucune réaction et finit par arrêter de lui-même.


Cependant, il est crucial de réagir immédiatement aux comportements plus graves lorsque l’enfant casse des objets ou s’il se fait du mal ou encore s’il fait du mal à quelqu’un. L'indifférence volontaire enseigne à l'enfant que de tels comportements ne mènent pas à l'attention souhaitée.


En résumé, pour gérer les comportements inappropriés des enfants, il est essentiel d'établir des règles claires, d'utiliser des conversations dirigées pour renforcer ces règles et de recourir à l'indifférence volontaire pour les comportements inappropriés mineurs.


En se pratiquant, les parents peuvent mieux comprendre comment mettre en œuvre ces stratégies dans leur vie quotidienne pour favoriser un comportement positif chez leurs enfants. Ces stratégies contribuent à encourager un comportement positif chez les enfants tout en établissant des limites claires et en favorisant des relations parent-enfant empreintes d'amour et de respect mutuel. Rappelons enfin qu’il est important que les parents veillent à ne pas irriter leurs enfants, de peur qu'ils ne se découragent.


Lecture suggérée :

Sanders, M. R., et al. (2010). Cahier d'exercices de formation en groupe pour tous les parents (3ème édition). Triple P International. Université du Queensland et Département de la santé de l'Australie occidentale.



Rigaud Saint-Amour, MA, MEd, DMin(c), TS

Conseiller conjugal et familial

Institut Impact International

 

 

 

103 vues0 commentaire

Comments


bottom of page